Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

Patrouille macabre sur la plage de Papani

Vendredi, 16 Octobre 2020

Quatre cadavres de tortues tuées il y a une petite semaine. Les braconniers sont revenus hier soir mais ils ont pris la fuite en voyant notre équipe et ont tenté de se diriger vers des plages à proximité. Une partie de l’équipe les a suivi et à réussi à quadriller toutes les plages de petite terre sur cette seule patrouille.

Deux tortues sont montées sur la plage de Papani et sont reparties en mer sous bonne garde. L’une d’elles a pondu. C’est notre récompense.

Nous connaissons les deux braconniers de la nuit dernière, ce sont de multiples récidivistes. Nous les avons déjà fait fuir l’année dernière sur cette même plage de Papani et nous avions transmis aux autorités des photos les identifiant très clairement. Malgré cela, plus d’un an plus tard, ils continuent à tuer des tortues en toute impunité et Papani reste leur terrain de chasse de prédilection.

Dans les mois qui viennent nos équipes continueront à monter la garde chaque nuit sur un maximum de plages pour sauver un maximum de tortues mais un grand sentiment d’injustice et de colère nous anime. L’Etat français n’est pas à la hauteur des enjeux. Exigeons de vraies mesures de protection pour les espèces protégées, avant qu’il n’y ai plus rien à protéger.