Opération Nyamba, un rythme de patrouilles intense et une nouvelle alliée

Mercredi, 09 Août 2017

Sea Shepherd continue activement ses patrouilles nocturnes sur les plages de Mayotte pour contrer le braconnage des tortues. Depuis la fin juin, c'est toutes les nuits que l'équipe, répartie en plusieurs groupes surveille les pontes, moment où les tortues sont les plus vulnérables. Nous comptons à ce jour un total de 72 patrouilles effectuées (pour environ 200 montées de tortues) depuis le 30 juin.

Malgré la présence de braconniers, la situation semble s'être calmée depuis le caillassage de nos équipe le 7 juillet dernier où les braconniers avaient également mis le feu à notre véhicule. Si notre présence semble être dissuasive sur les plages que nous arrivons à couvrir, nos volontaires se retrouvent étonnamment seuls, avec des gardiens chargés de la protection des tortues le plus souvent absents au poste.

Un manque criant de motivation pour les uns et un manque de moyens de protection pour les autres, qui ont pour résultat de laisser les tortues censées être protégées livrées à elles mêmes et aux machettes de leurs bourreaux. Face à cette absence de protection, un très lucratif marché noir de tortues s'est développé et menace directement la survie de ces espèces menacées, emblématiques de Mayotte.

Depuis quelques semaines, notre équipe peut compter sur une alliée inattendue, extrêmement efficace. Son flair exceptionnel nous avertit de la moindre présence sur la plage, même en pleine obscurité.

Il s'agit de la chienne des rues recueillie par l'équipe et baptisée "Nyamba". Les chiens errants sont nombreux à Mayotte et ils représentent une menace pour la vie sauvage, particulièrement les tortues qui sont parfois attaquées lorsqu'elles montent sur les plages. Nyamba quand à elle, est devenue leur garde du corps.

Elle est maintenant pucée et vaccinée et son passeport est prêt. Elle a été adoptée par l'un des volontaires.