Témoignage du terrain - Damien

Mardi 11 septembre 2018

Il est 2h15 du matin. C’est ma 53ème nuit ici, à Mayotte. Je suis au poste de surveillance sur les hauteurs de la plage de Papani, l'une des plus braconnées de Petite Terre. Et pour cause, l'accès est difficile, au moins 30 minutes de marche entre rochers, cailloux, sable et platier glissant (cette zone rocheuse qui à marée basse se découvre).

Bien que nous soyons à Mayotte et qu'il fasse 30 degrés celcius en journée, certaines nuits comme ce soir, caché dans la végétation pour surveiller les tortues, il fait froid, ce froid humide qui vous traverse le corps jusqu'aux os... C'est ma seconde campagne pour protéger les tortues marines qui viennent pondre à Mayotte, avec Sea Shepherd l'année dernière j'ai fait un mois, cette année la décision est prise, seulement 10 jours avant de partir. Je l'annonce à mes proches: "je pars 3 mois pour aider à sauver les tortues !" Les festivals musicaux que je voulais faire cette été passent après les tortues, comme certaines fêtes de famille.

La fatigue est présente mais la bonne ambiance, les énergies positives de toutes ces personnes au grand cœur qui luttent ensemble pour la protection de ces mères fragiles qui viennent pondre toutes les nuits, nous fait tenir jusqu'au levé de soleil. Cet instant devient encore plus merveilleux lorsque l'on a l'occasion de voir l'un de ces petits dinosaures, que sont les tortues, retourner dans l'océan.

Nous ne sommes pas des héros comme certaines personnes pourraient le dire, nous sommes juste des gens normaux qui allons au bout de nos convictions pour protéger la vie. Pour mon neveux Axel, à qui j'aimerais un jour pourvoir faire découvrir cette magnifique biodiversité marine et pour toutes les générations à venir…

Damien, 27 ans, originaire de Normandie. Vétéran Sea Shepherd France depuis 2015.